Prendre soin de soi dans le respect

Les sex-shops sont souvent des lieux de stéréotypes, où les minorités sont mal représentées et où chacunE peut facilement se sentir gênéE. Au centre de Berlin, Other Nature propose une alternative, dans une atmosphère sexpositive et bienveillante.

Publié le 06.10.2016 par VALERIE VUILLE

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 Ceux qui ont déjà mis les pieds dans un sex-shop ont certainement ressenti gêne ou décalage, entre les images pornographiques des sex-shops traditionnels et les paillettes à gogo des nouveaux love-shops, qui se veulent plus féminins, le choix est mince. C’est à partir de cette constatation que sont parties Anne Bonnie et Sara. Elles ont ainsi décidé de monter un sex-shop d’un nouveau genre : féministe, queer*, sexpositif*, mais aussi écologique et végan. Des qualités qui créent une atmosphère bienveillante et sereine et qui invitent à prendre soin de soi et des autres.

 En entrant dans Other Nature la sexualité n’est pas cachée et infantilisée, comme dans des love-shops*, ni fétichisée comme dans des sex-shops traditionnels. Au contraire, elle est parfaitement acceptée et ouverte. D’un côté les vibromasseurs, godes et dildos, de l’autre des accessoires SM, au milieu des huiles de massage et des boules de geisha. Aucune image négative des femmes ou de la sexualité en vue : au contraire par ses couleurs neutres et son environnement général, la boutique invite au bien-être. Et cela, ce n’est pas un hasard : les commerçantes choisissent en effet consciencieusement leurs produits : «Nous avons plusieurs lignes directrices importantes, lorsque nous choisissons nos produits, explique Tamara, vendeuse à Other Nature. Par exemple, nous faisons attention, à ce que les emballages soient le plus neutres possible, sans stéréotypes sexistes et fétichistes. » Lorsque c’est possible,  elles apprécient travailler avec les fournisseurs, afin de construire avec eux et de leur transmettre leur philosophie sexpositive et transparente. Il ne s’agit en effet pas de cacher la sexualité, mais de créer une atmosphère transparente et libérée.

 Un espace de liberté et de connaissance

Plus loin dans la boutique, cette philosophie prend tout son sens. En effet, on passe devant des cartes postales queer et féministes toutes aussi drôles et revendicatrices les unes que les autres et l’on se retrouve dans une petite librairie. Elle reflète parfaitement la philosophie et l’ouverture de la boutique. « À Other Nature, nous souhaitions construire un espace protégé et ouvert, où chacunE peut se sentir libre de poser des questions, décrit Tamara. La sexualité, quelle qu’elle soit, n’est pas quelque chose de sale ou d’interdit, au contraire elle est belle et personne, quel que soit son orientation sexuelle et ses désirs, ne devrait avoir besoin de la cacher. » Cartes postales, magazines pornos alternatifs, livres érotiques queer ou hétéro et conseils en tout genre. La bibliothèque offre ainsi un véritable espace de connaissance et de liberté.

 Mais Other Nature, ce n’est pas qu’une atmosphère ou des objets, c’est également un conseil précis et un soin, qui va jusqu’au choix des produits. Ici la sexualité est une manière de prendre soin de soi, ainsi autant le faire bien. Les vendeuses sont là pour mettre chacunE à l’aise et pour répondre avec bienveillance et précision aux questions. On se sent accompagné et compris. On sent qu’elles connaissent leurs produits. Et pour cause, elles ne les choisissent pas n’importe comment. « Nous sommes très attentives à ce que nos produits ne contiennent aucune matière qui puisse nuire au corps ou à l’environnement, explique Tamara. De plus, nos produits sont végans et écologiques. Nous prêtons en effet attention à ce qu’aucun élément d’origine animale n’entre dans leur composition et qu’ils soient à la fois respectueux de l’environnement et éthiques. » Pour les vendeuses, féminisme, queer, véganisme ou écologie se lient et s’influencent. Il s’agit en effet de prendre soin de soi, mais plus encore de respecter. « Ces thématiques se lient, car elles se positionnent en opposition à la société traditionnelle et notamment au sex-shop, ajoute Tamara. Elles sont souvent mal représentées et nous avons identifié un réel besoin de penser sa sexualité autrement. D’ailleurs, nous avons des clients de milieux extrêmement différents et des retours très positifs. »

Vocabulaire 

 Queer : Le terme Queer est utilisé pour signifier différentes choses, pour différentes personnes. Communément, il s’utilise pour autodéfinir une manière de comprendre, de vivre et de communiquer sa sexualité et son orientation sexuelle différemment. Il rompt avec la binarité hétérosexuelle et permet d’ouvrir la perception.

Sexpositif : Cette démarche souhaite respecter chacunE sur ses choix concernant sa sexualité. La sexualité se veut ainsi être une expérience positive et personnelle et non comme quelque chose de honteux ou de sale.

Love-shop : Ces nouvelles boutiques de sex-toys se destinent pratiquement uniquement aux femmes. Aux décors roses et à paillettes, elles proposent souvent une alternative aux sex-shops mais restent stéréotypées et ne parviennent pas à sortir d’une vision de la sexualité féminine infantilisée et cachée.