Thomas Wiesel : Un humoriste romand qui fait passer des messages engagés


C’est l’été ! Et du coup on a le temps de s’informer et de se détendre. Pour mêler les deux et vous faire découvrir de nouveaux  contenus DécadréE a décidé de proposer une série d’été #egalitesuryoutube. Hey oui, parce que youtube n’est pas seulement le lieu des tutos maquillage, des trolls misogynes, racistes ou/et homophobes, mais un espace de liberté de parole et d’échange. Alors prêt à découvrir ?

Publié le 31.07.2016 par VALENTINE CACHELIN, PHOTO MIKE WOLF

Thomas Wiesel est « la relève de l’humour romand » selon le journal Le Temps. Il est humoriste et comédien, engagé et cynique. Plutôt intello, mais pas que, son humour concerne souvent l’actualité et la politique suisse. Pourtant Thomas ne se prive jamais du contexte international pour « taper là où ça fait mal », comme après le Brexit. Ses chroniques sont bien écrites, piquantes et militantes. Modeste et autocritique, il a su séduire les romands et son succès se propage même au-delà.

Pour lui, on peut rire de tout et c’est sûrement ce qui plaît le plus à ses fans. Il ne mâche pas ses mots et n’hésite pas une seconde à se moquer des politiciennEs suisses ou encore du président de la Confédération, Johann Schneider-Ammann. Bien sûr, ses chroniques ne plaisent pas à tout le monde et créent parfois polémique, mais pour lui c’est important de faire rire en faisant réfléchir.

Se disant égalitariste et humaniste, il s’intéresse beaucoup aux thématiques du sexisme, de l’homophobie et toutes formes de discriminations. Il dénonce certains phénomènes de société tels que le harcèlement de rue et l’explique à ses homologues masculins. Ses analyses sont percutantes et font souvent mouche comme le montrent les buzz qu’ont créés sur la toile plusieurs de ses vidéos. On voit qu’il s’interroge et essaye de comprendre ces sujets qui le touchent même s’il n’en est pas la victime. Très cultivé, mais pas je-sais-tout, il est prêt à discuter avec ceux et celles qui ne sont pas du même avis. Quitte à passer des heures à répondre aux multiples commentaires que provoquent ses vidéos sur les réseaux sociaux.